Les aliments ultra-transformés

par | Août 14, 2020 | Diététique | 0 commentaires

Le SIGA* défini un aliment ultra-transformé par : un aliment ultra-transformé est caractérisé par la présence d’au moins une substance délibérément ajoutée dénommé marqueur d’ultra-transformation obtenue par synthèse ou par une succession de procédés physiques, chimiques et/ou biologiques conduisant à sa purification et/ou à une forte dégradation par rapport à sa matrice originelle. Les procédés de forte dégradation peuvent être directement appliqués au produit fini (ex. : cuisson-extrusion).

En bref, un aliment ultra-transformé est un aliment auquel on a modifié sa forme brute : soit par l’ajout d’une substance, soit par une modification de sa forme brute.
Le SIGA a mis en place un système de classification des aliments : l’indice Siga, qui est un score scientifique inédit pour évaluer le niveau de transformation des aliments.
Il vous permet de choisir les aliments les plus simples, les plus naturels donc les moins transformés au sein de chaque catégorie de produits.

Malheureusement, cette classification n’est pas visible sur les produits en supermarché, néanmoins, une application a été crée et qui permet de connaître le degré de transformation de produits.

De plus en plus d’études prouvent que la consommation régulière d’aliments ultra-transformés est néfaste pour notre santé.
Ainsi, la consommation de 100 g d’AUT pourrait augmenter le risque de développer un diabète de type 2 de 5 %.
La consommation régulière d’AUT serait également corrélée positivement au développement de maladies cardiovasculaires, diabète, prise de poids, etc.

Comment repérer un aliment ultra-transformé :
Grâce à une application : SCAN UP
Grâce à la liste des aliments : si vous voyez une liste d’ingrédients à rallonge, des noms d’ingrédients compliqués que vous n’en connaissez pas, des additifs, etc.
Grâce au marketing : vous verrez rarement une grosse publicité pour de la farine

En vous demandant : existe-t-il une version plus brute de ce produit ?
exemple : Pomme > Compote > Jus
Grâce au tableau ci-joint : l’objectif étant d’aller vers les aliments les plus hauts dans le tableau.

Il est donc primordial, lorsque nous faisons nos courses, de bien choisir nos aliments. De les choisir simples et le plus brut possible, pour ainsi cuisiner à la maison nos repas.

*SIGA : est un organisme qui étudie la structure de nos aliments, des aliments ultratransformés et qui proposent des solutions pour nous aider à bien choisir nos aliments. Siga prône une approche globale, dite holistique, pour étudier et améliorer la qualité de ce que contiennent nos assiettes.

Tableau du SIGA : Indice SIGA, classification des aliments selon leur degré de transformation

Léna SORBIER
Diététicienne Nutritionniste

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *